MARIAGE FRISQUET !
Mariage

MARIAGE FRISQUET !

Quand on célèbre un mariage à l’extérieur, il faut toujours prévoir un plan A (à l’extérieur) pour faire comme dans les films (!!!) et un plan B (à l’intérieur) qui déprime la mariée à coup sûr ! Cette dernière prie « fort, fort, fort » pour ne pas être obligée d’appliquer ce plan merdique !

La cérémonie de Josée et André s’est très bien déroulée. Immédiatement après avoir souhaité « Longue vie de bonheur » et « Bonne soirée » à tous, j’ai ramassé mes affaires en vitesse. J’ai littéralement « pitché » tout mon attirail dans la voiture pour démarrer en trombe avec le chauffage « au boutte » ! Oui! Une notaire congelée, ça se peut que ça « pitch » des affaires!

Arrivée à la maison, j’ai sauté dans un bain bouillant en m’écriant :

« Alléluia ! Deux de plus de mariés et moi enfin au chaud ! »

Malgré mon état de congélation avancé, j’avais le sentiment du devoir accompli : avoir changé le sort de deux personnes, une fois de plus !

Je vous raconte cette histoire pour vous montrer à quel point je me donne à fond — malgré l’adversité des éléments en présence! — pour que deux amoureux vivent des moments inoubliables. J’ai toujours le souci que la cérémonie se déroule sans anicroche, et ce, même si ça dépasse mon mandat de notaire.

MORALE JURIDIQUE : Que ce soit le plan A ou le plan B, l’important est de choisir un lieu qui ne soit pas contraire à l’ordre public. Par exemple, je ne pourrais pas célébrer un mariage dans un bordel, parce que c’est un endroit prohibé, ni dans une église parce que je ne suis pas un curé.

MORALE PHILOSOPHIQUE : Prévoir une toge en fourrure avec une grande poche pour y mettre une boîte de mouchoirs constitue une riche idée !

10 questions faciles pour vous aider
à préparer votre mariage.